Une nouvelle édition qui promet

Photo © Christophe Chaine

Pour le 10ème anniversaire de la renaissance de la Course de Côte de Bournezeau, les organisateurs ont mis le paquet, et se voient récompenser par un plateau de nouveau particulièrement relevé fort de 78 inscrits !

10 ans, cela se fête. Et les membres de Bournezeau Sports Mécaniques n’ont pas manqué cette occasion. Tout d’abord, le principe des essais libres le samedi après-midi a été conservé en complément d’un dimanche classique avec essais libres puis chronométrés le matin, et les 3 manches de course l’après-midi. Pour les spectateurs, les animations extra-sportives ont été renforcées, avec toujours le drifteur suisse Marc Fleury. Il sera accompagné cette année de son compère Steve Rinsoz, ce qui devrait nous valoir un show haut en couleur. A noter aussi la possibilité de gagner des baptêmes de pistes dans la formule biplace de Nicolas Marroc, ainsi que la présence du champion cycliste Anthony Charteau au volant d’un prototype Funyo. Sans oublier, bien sur, la grande fête du samedi soir, réunissant pilotes et bénévoles pour une folle soirée.

 

Du coté des participants, c’est la satisfaction pour les organisateurs, car la concordance de date d’une course équivalente en normandie faisait craindre une baisse importante des engagés. Il n’en sera finalement rien, le plateau s’avérant de nouveau fort riche, preuve de la renommée de l’épreuve et de la satisfaction des concurrents. Et la lutte pour la victoire devrait être présente dans tous les groupes.

 

Le favori du groupe F2000 sera de nouveau le rallyman Bernard Morilleau, déjà vainqueur de ce groupe lors des 2 dernières éditions avec sa BMW. Mais on peut compter sur les Clio de Mathieu Moimeau, de Christophe Lemaitre, ou du local Yannick Grèzes pour le pouser dans ses derniers retranchements. Et les plus petites cylindrées de Jimmy Rousseau ou du Lyonnais Guy Fiard pourrait aussi postuler pour podium.

Le toujours très attendu groupe FC, verra la lutte inédite de 2 magnifiques Scora pilotées par Anthony Dubois et Geoffrey Carcreff. Ce duo devra cependant se méfier de la petite Simca Rallye 3 de Romain Richardeau toujours très performant et spectaculaire.

Le groupe N devrait se résumer à une bagarre entre la Clio du local Michel Macquigneau vainqueur en 2014, et celles du rallyman David Thomas, du slalomeur Samuel Gibeaud, et de Teddy Denié. Dans le groupe A, on retrouvera de nouveau la Ford Escort Cosworth de la famille Lacellerie, opposée à la Seat Leon de Fabrice Degortes. Mais les nombreuses Clio présentes ne sont pas là pour faire de la figuration. On pense notamment à la Clio R3 du pilote de rallye Florian Cordillot, de la Clio Williams de Sylvain Henry ou des Clio Cup de Christophe Buloup et de la famille Denié.

Alors que la sublime BMW Silhouette de André Heinrich sera seule en lice dans le groupe GTTS, lui permettant d’oublier sa cabriole de l’an dernier, les protos CM à moteur de moto seront à suivre avec attention. Du Silvercar de Fabrice Gallo et Dominique Georges, du Jemé de Cyrille Chupin, du BRC de Emmanuel Jarret, ou du PRM de Ludovic Somare, bien difficile de définir qui terminera en tête.

Les protos CN, essentiellement des Norma, lutteront eux pour la victoire au classement général, avec les meilleurs monoplace. On s’attend à une lutte acharnée entre la Norma du vainqueur des 2 dernières éditions, Serge Thomas, son dauphin de 2014, Julien Bost qui a maintenant bien en main sa monoplace Dallara, et la toute nouvelle Norma de Christopher Lecarpentier qui avait terminé sur la 3ème marche du podium l’an dernier. Sylvain Moyon (Dallara), Jean-Yves Bouete (Norma), Sébastien et Robert Tourillon (Norma) tenteront de se battre eux aussi pour le podium,.

 

Le sport automobile n’étant pas réservé aux hommes, elles seront 3 femmes à prendre le départ. Stéphanie Tordeux débutera au volant d’une formule Tatuus, alors que Ludivine Bellouard luttera pour le podium du groupe FC au volant de sa Simca Rallye 3. Marie-Thérèse Bertho prendra le départ au volant de sa Citroën Saxo Cup dans le très relevé groupe A.

3 pilotes locaux seront à suivre particulièrement. On a déjà cité Michel Macquigneau qui visera une nouvelle victoire dans le groupe N au volant de sa Renault Clio Williams. C’est avec une Renault Clio RS que Yannick Grèzes luttera dans le groupe F2000 avec un podium en ligne de mire. Enfin, Anthony Cardinaud aura une forte opposition dans la classe 2 du groupe N, et visera lui aussi au minimum le podium de cette classe.

 

 

Rendez-vous donc dès samedi sur les coteaux de la Vouraie, route de Saint-Martin-des-Noyers à Bournezeau.

 

 

Horaires :

Samedi 12 avril :

- de 10h à 12h et de 13h à 18h30, vérifications techniques à Bournezeau, La Croisée de la Boule

- de 15h à 18h, essais libres

Dimanche 13 avril :

- de 8h30 à 10h, essais libres

- de 10h30 à 12h, essais chronométrés

- à partir de 13h30 : 3 manches de course

- 19h30 : Remise des prix (Salle du Mitan Vendéen)